Grosse FAQ technique samer (ou la magie de ffmpeg)

A la faveur des bienfaits de la congrégation. Section d'entraide des contributeurs.
Avatar du membre
Nomeji
Messages : 9
Enregistré le : 29 octobre 2014, 18:42

Grosse FAQ technique samer (ou la magie de ffmpeg)

Message par Nomeji » 26 mars 2018, 15:21

Bonjour à tous cher amis monteur et bienvenu sur cette splendide FAQ qui vous permettra je l'espère de vous sortir de tous les troubles que vous pourriez rencontrer avec vos sources. Je tiens à mentionner que Jaerdoster a déjà fait un tutoriel sur comment procéder avec MediaEncoder, ce tutoriel est similaire mais plus avancée (je suppose) et utilise ffmpeg.
Le but et de vous éviter au maximum de devoir retélécharger vos animés en raw. Dans la grande majorité des cas, ça n'est pas nécessaire.

Prérequis :
  • ffmpeg
  • Savoir exécuter un programme dans un terminal (c'est plus simple qu'on ne le crois)
  • Des sources en un format quelconque
  • Un logiciel de montage quelconque
  • Un CPU digne de ce nom
Lexique :
<source> désigne le chemin vers votre vidéo source, par exemple : "c:\Users\nomeji\Videos\[HorribleSubs]KillLaKill-ep1.mkv"
<output> désigne le chemin vers la vidéo convertie qui sera importé dans le logiciel de montage, par exemple : "c:\Users\nomeji\Videos\KillLaKill-ep1_pourMontage.mov"

Méthode 1 : codec intermédiaire
Question :
  • J'ai une source en <format quelconque> qui ne veut pas s'importer dans <logiciel de montage quelconque>, comment faire ?
  • J'ai une source en <format quelconque> qui s'importe, il y a le son mais l'image est toute noir, comment faire ?
  • J'ai une source en <format quelconque> qui s'importe, mais ça lag de ouf j'arrive pas à monter, en particulier quand je lis la vidéo à l'envers (c'est vachement utile en vrai)
Solution :
Si vous avez un peu de temps et beaucoup d'espace de stockage, la meilleur solution est de passer par un format intermédiaire.
Cela va rendre votre source beaucoup plus lourde mais hautement compatible avec un logiciel de montage.
Les formats intermédiaires sont fait pour le montage ; ils sont sans perte et facile à décoder par votre CPU : pratiquement pas compressé donc aussi facile à lire à l'endroit qu'à l'envers.
Pour l'audio on utilise du pcm (du wav) c'est l'audio pas compressé, on se prend pas la tête.

Je privilégie l'usage du codec ProRes :
ffmpeg -i <source> -c:v prores -c:a pcm_s16le <output.mov>
Question bis : ça fonctionne toujours pas, mon logiciel supporte pas ProRes
Solution bis : c'est improbable mais on sait jamais. Dans ce cas on peut, au lieu d'utiliser un vrai codec à proprement parler, réencoder la vidéo en séquence d'images jpeg, on appel ça du mjpeg.
ffmpeg -i <source> -c:v mjpeg -q:v 3 -c:a pcm_s16le <output.mov>
Méthode 2 : extraction vidéo depuis un mkv
Question :
  • J'ai une source en mkv qui contient une vidéo et un audio qui est supporté par mon logiciel de montage mais il y a les sous-titres avec et mon logiciel supporte que le mp4 ou le mov sans sous-titre.
Solution :
C'est le truc typique que je vois passer tout le temps, c'est pas la peine de tout télécharger en raw ou même de perdre du temps à réencoder dans ce cas là !! On peut juste extraire la vidéo et l'audio et la mettre dans un mp4 tout beau tout propre.
Attention ça marche que dans certains cas biens spécifiques genre du h264 8bits, clairement ça marchera pas avec du 10 bits ou du h265, il faudra utiliser la méthode 1 dans ces cas là.
ffmpeg -i <source.mkv> -c:v copy -c:a copy <output.mp4>
Méthode 3 : h264
Question :
  • J'ai une source en <format quelconque> qui ne veut pas s'importer dans <logiciel de montage quelconque>, mais j'ai pas envie de perdre du temps à passer par un codec intermédiaire super lourd, comment faire ?
Solution :
Okay donc c'est pas la solution que je préconiserai mais ça peut être utile si on est vraiment presser et qu'on a un espace de stockage un peu limité
ffmpeg -i <source> -c:v h264 -crf 20 -preset fast <output.mp4>
et si on est vraiment presser
ffmpeg -i <source> -c:v h264 -crf 20 -preset veryfast <output.mp4>
Le crf influe sur la qualité de la vidéo uniquement (plus petit = meilleur qualité).
Le preset influe sur le poids du fichier et la vitesse d'encodage uniquement (plus rapide = plus gros fichier).
Plus de détails ici.

Voilà pour ma petite contribution j'espère que ça vous donnera envie de vous lancer dans l'aventure de ffmpeg car ce logiciel est fabuleux et fait vraiment le café. On peut même réencoder des parties de la vidéo, en gros extraire juste ce qui vous ai utile. Peut-être dans un autre tutoriel pour le coup.
N'hésitez pas si vous avez des questions ou des suggestions ou si ça bug par ce que j'ai écris ça vite, c'est un 1er jet.

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 8 invités